Traitement endodontique

Qu’est-ce qu’un traitement de canal ?

Les dents sont composées de plusieurs couches. En son centre, on retrouve un espace appelé canal. Ce dernier est habité par la pulpe dentaire : un tissu mou qui renferme les nerfs et les vaisseaux sanguins permettant à la dent de se développer. Une fois que la dent a terminé sa croissance, elle peut survivre sans pulpe.

Si la pulpe est infectée, elle devra être enlevée. Ce traitement s’appelle traitement de canal ou traitement endodontique.

Quand a-t-on besoin d’un traitement de canal

La pulpe dentaire peut être endommagée par une fissure de l’émail, une carie profonde ou un accident. Les bactéries peuvent alors pénétrer la dent et contaminer le tissu mou, ce qui peut causer une douleur ou une inflammation. Parfois, il arrive que la pulpe puisse s’infecter ou « mourir » graduellement, sans douleur.

Ce type d’infection, même en étant silencieuse, peut affaiblir l’os et la gencive avoisinants et pourrait se propager à travers le sang jusqu’à affecter d’autres organes vitaux. En détectant certains signes et à l’aide de radiographies et de tests appropriés, nous pouvons confirmer l’atteinte irréversible de la pulpe, ce qui nécessite un traitement de canal.

Le traitement endodontique est parfois le seul moyen de sauver une dent vouée à l’extraction. Dans la mesure du possible, il est préférable de conserver ses dents naturelles, même si elles sont dévitalisées, plutôt que de l’extraire.

La procédure

L’intervention se fait sous anesthésie locale et est généralement sans douleur; le canal est désinfecté, rempli puis scellé. Il ne reste plus qu’à restaurer la partie apparente de la dent. Plus la dent est endommagée, plus la restauration devra être solide pour la protéger contre une fracture possible. Un ou plusieurs pivots et une couronne pour reconstruire et recouvrir celle-ci pourraient être recommandés.

Le traitement endodontique peut nécessiter une ou plusieurs visites, selon la complexité de l’anatomie du canal, de l’amplitude du dommage causé à la pulpe et du nombre de canaux de la dent traitée.

Une amélioration significative est souvent ressentie à la suite de la procédure. Il peut arriver que la dent soit sensible les premiers jours après le traitement, surtout pendant la mastication. Cet inconfort s’estompe habituellement au bout de quelques jours.