Apnée obstructive du sommeil

Le manque de sommeil a pris tellement d’ampleur qu’il est appelé le mal du 21e siècle. Les études à ce sujet sont infinies et chaque jour nous en apprenons plus des conséquences du manque de sommeil sur la santé globale.

L’apnée obstructive du sommeil (AOS) est considérée comme étant une maladie chronique. Il s’agit d’un trouble du sommeil grave caractérisé par de multiples et brefs arrêts respiratoires dus à l’obstruction des voies aériennes supérieures. Ces arrêts respiratoires peuvent persister plus de 10 secondes et survenir jusqu’à 100 fois par heure dans les cas sévères, ce qui apporte des conséquences désastreuses sur le sommeil et la santé globale.

La mécanique de l’AOS

Le cycle du sommeil comprend trois phases : le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal.

Lors du sommeil paradoxal (phase du rêve), un relâchement musculaire général survient. Chez les personnes souffrant d’AOS, cette perte du tonus musculaire causera une obstruction complète des voies aériennes supérieures. Il s’en suivra un arrêt respiratoire (apnée) qui aura comme conséquence un manque d’oxygénation dans tout le corps. Le cerveau forcera un microéveil, souvent marqué par un sursaut. La personne recommencera alors à respirer. Dans la majorité du temps, cette dernière se rendormira sans vraiment avoir eu conscience de l’épisode, et retombera dans la première phase du cycle, soit le sommeil léger.

Les conséquences de L’AOS

  • Manque d’oxygénation pour toutes les parties du corps
  • Perturbation du cycle du sommeil, empêchant le sommeil réparateur

Ces conséquences peuvent avoir des effets très graves sur la santé globale

Le diagnostic

Suite à un examen minutieux de votre bouche, si nous soupçonnons que vous souffrez de l’AOS,  nous vous reférerons dans une clinique du sommeil spécialisée. Sous la supervision d’un pneumologue, une polysomnographie sera faite afin d’établir le diagnostic et la sévérité de votre AOS. Par la suite, nous évaluerons votre condition buccale et discuterons des options possibles. Nous définirons quel type d’appareil vous conviendra le mieux selon votre bilan bucco-dentaire et la gravité de votre AOS.

Les solutions possibles

Parmi celles-ci, nous retrouvons l’orthèse d’avancement mandibulaire (OAM), qui est une solution idéale pour le traitement du ronflement ainsi que l’apnée légère ou modérée. Elle est conçue sur mesure à partir de vos empreintes dans le but de maintenir les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil. Une fois l’appareil prêt, nous ferons la mise en bouche et procéderons à son ajustement.

L’orthèse d’avancée mandibulaire peut également être portée en complément d’un appareil respiratoire (CPAP)

Mieux dormir la nuit afin de mieux vivre le jour, voici le but qu’ensemble nous atteindrons!