Troubles de la mâchoire (anglais)

L’articulation temporo-mandibulaire (ATM) est une articulation coulissante et rotative qui permet de déplacer la mâchoire inférieure vers le crâne. Elle est située de chaque côté du visage, devant les oreilles.

On peut éprouver des problèmes lorsque la mâchoire pivote lors de l’ouverture, de la fermeture d’un mouvement d’avancement ou d’un mouvement latéral. Dans ces cas, l’articulation temporo-mandibulaire et/ou les muscles masticateurs sont affectés. Cette condition est appelée dysfonction temporo-mandibulaire (DTM).

Les symptômes

  • Maux de tête, maux d’oreille sans infection
  • Douleur à la mâchoire plus intense le matin qu’en fin d’après-midi
  • Douleur à la mâchoire en mordant, en bâillant ou lors de la mastication
  • Bruit à l’articulation à l’ouverture et à la fermeture de la bouche
  • Difficulté à ouvrir et fermer la bouche
  • Blocage ou raidissement de la mâchoire en parlant, en bâillant ou en mangeant
  • Acouphène, étourdissement

L’articulation temporo-mandibulaire est une petite articulation fragile qui peut être endommagée par un traumatisme au visage ou à la mâchoire. Ce dernier peut être causé aussi bien par un accident grave ou banal. C’est pourquoi que, tant chez les jeunes que chez les adultes, les sports pratiqués sans protecteur buccal sont à déconseiller.

Une malposition des dents ou des prothèses mal ajustées peuvent provoquer des serrements et des grincements de dents. La plupart des experts pensent que certaines tâches mentales ou physiques, telles que les efforts exténuants ou les situations stressantes peuvent aggraver le syndrome de DTM.

Certaines maladies, telle l’arthrite rhumatoïde, ou une anomalie de croissance et de développement de la mâchoire peuvent également en être la cause.

Certaines habitudes ou activités représentent de potentiels facteurs de risques. Par exemple, mâcher abusivement de la gomme, se ronger les ongles, faire de la plongée en apnée ou encore jouer d’un instrument de musique (violon, tuba, etc.).

Afin d’obtenir un diagnostic précis, une résonnance magnétique est souvent prescrite.

Traitements possibles pour la dysfonction temporo-mandibulaire

  • Plaque occlusale équilibrée pour DTM
  • Equilibrage d’occlusion (élimination des contacts dentaires prématurés et interférences)
  • Manipulation ostéopathique ou physiothérapie
  • Application de chaleur humide
  • En dernier lieu recours à une médication telle que : relaxant musculaire et anti-inflammatoire)

Consultez-nous afin d’obtenir un diagnostic approprié. Notre équipe chevronnée vous donnera de judicieux conseils qui s’appliquent à votre situation.