Greffes gingivales

Aussi appelée déchaussement dentaire, la récession gingivale se caractérise par la perte progressive de tissus gingivaux. Ce processus lent entraîne l’exposition de la racine de la dent et peut avoir diverses conséquences sur la santé buccodentaire.

Les types de greffes parodontales

La greffe gingivale libre consiste à ajouter un greffon de tissu prélevé du palais là où la gencive s’est amincie. Cette procédure permet d’arrêter la progression de la récession.

Le recours à la greffe de tissus conjonctifs, aussi appelée greffe de recouvrement, vise à couvrir une racine exposée. Le greffon augmente la gencive attachée dans le but de stopper la récession. Cette intervention réduit notamment les inconforts liés à la sensibilité dentaire ainsi que les risques de mobilité.

Enfin, la greffe allodermique utilise une membrane inerte provenant d’un donneur pour redonner hauteur et épaisseur à une gencive rétractée.

Pour plus de détails sur les différentes options de greffes ainsi que leurs particularités, n’hésitez pas à communiquer avec nous.